Le jardin de Pline l'Ancien

et le petit potager de Cassinomagus

Les végétaux qu'on y observe aujourd'hui ne sont qu'une partie des connaissances de Pline l'Ancien au Ier siècle, qui recense dans son encyclopédie l'Histoire Naturelle, plus de 900 végétaux. Les plantes présentées aux jardins ne constituent donc pas une liste exhaustive, et la collection s'enrichit au fil des ans. 

Le jardin de Pline l'Ancien et le Petit Potager de Cassinomagus vous présentent une sélection de végétaux que les Romains utilisaient dans leur vie quotidienne. Chaque carré de culture rassemble des végétaux en fonction de leurs usages : plantes potagères, médicinales, aromatiques, décoratives et utilitaires. 

Une plante médicinale :

LA SAUGE, du latin "salvare" qui signifie "sauver", "guérir", est sans conteste la reine des plantes médicinales.  Pour les Romains, « herbe sacrée », elle se récolte dans le cadre d’un cérémonial spécial, sans outils de fer. Selon la légende elle aurait rendue Jupiter immortel !

Une plante aromatique

LE FENOUIL était déjà incorporé dans les mets Égyptiens, Grecs et Romains. Il était aussi utilisé pour augmenter ou améliorer la vue. Selon Pline, ses graines sont dans presque tous les assaisonnements et surtout les sauces au vinaigre. On pouvait aussi en garnir la croûte du pain pour plus de goût.

Une plante décorative

L'ACANTHE est d'un usage classique dans les jardins romains.En architecture, sa représentation stylisée est aussi très caractéristique de l'ornement des chapiteaux de type corinthien.

... et encore d'autres variétés de plantes vous attendent au jardin de Pline!

Vous pourrez partir à la rencontre de plus de 100 plantes typiques de l'époque gallo-romaine et ainsi vous offrir une balade végétale et historique au cœur du parc archéologique Cassinomagus.

En été, un espace fraîcheur brumisé est disponible dans le jardin de Pline.

Suivez-nous sur :

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon

Parc archéologique

Longeas

16150 Chassenon